Zoé Lecossois
Design graphique
zoe.lecossois@gmail.com
>
Transitoire est une forme d’exposition qui s’intéresse aux espaces de passage, ceux que l’on traverse sans s’y arrêter. En investissant un ancien kiosque à journaux laissé vacant, les commissaires d’exposition Fanny Gicquel et Anouk Chardot ont souhaité créer un événement en cohérence avec le lieu et son emplacement géographique. Chaque jour un nouvel artiste était invité à s’emparer de cet espace singulier pour exposer une œuvre visible dès 8h par les passants et visiteurs.
>
En 1896 Alfred Jarry fait fondre le Perhindérion, un caractère inspiré des poinçons du XVᵉ siècle. Jarry l’utilise pour le second (et dernier) numéro de sa revue d’art éponyme ainsi que pour l’impression d’Ubu Roi la même année.
Je travaille actuellement à un revival de ce caractère ainsi qu'à la création d'un italique.
>
Identité visuelle imaginée pour Cyclorama (société de conseils et de soutien aux projets artistiques et culturels) déclinée sur différents supports administratifs et site web  >ici


identité conçue avec Loriane Panel, site développé par Élie Quintard !
>
L'identité visuelle mise en place pour cette exposition est constituée de trente-quatre cailloux (représentant les trente-quatre étudiants) empilés à la manière de cairns sur les différents supports de communication.


Réalisé avec Loriane Panel !
>
Vue sur mer est un livre réalisé à la suite d'une résidence à bord du Grand Largue. Du 8 au 28 janvier 2018, nous étions trois graphistes à vivre et travailler à bord de cet ancien chalutier servant de plateforme de recherche et d’expérimentation artistique, dans le cadre du projet B.O.A.T.®< (Boat Of Artistic Research Trips). Notre regard s’est très vite porté sur la lettre et le signe dans le paysage malouin. Cet ouvrage présente l’ensemble des éléments récoltés lors de cette résidence : photographies d’enseignes, de matricules peints sur les coques de bateaux, de caractères typographiques utilisés dans des voileries ainsi que les témoignages de trois peintres en lettres de la région. Cette publication met en avant un patrimoine visuel propre au pays de Saint-Malo et propose notre regard sur cet espace, en donnant la parole à ceux qui l’ont façonné.


Un mois passé à bord avec Loriane Panel et Élie Quintard pour la réalisation de Vue sur Mer !
>
L’exposition Traverser la mer sans que le ciel ne le sache (à Mains d'Œuvres, du 7 septembre au 14 octobre 2018) faisait suite à la résidence à bord du Grand Largue, elle présentait les travaux des différentes résidents B.O.A.T.® À cette occasion nous avons lancé notre livre Vue sur Mer réalisé lors de cette résidence. L’espace qui lui était dédié était pensé comme un salon de lecture invitant les visiteurs à s'installer pour consulter l'ouvrage. Nous avons aussi été invitées à concevoir le lettrage du titre de l’exposition, peint sur la porte et à l’entrée de la salle.


Scénographie et lettrage réalisés avec Loriane Panel !
>
45/30° est un jeu inventé qui adapte sur ordinateur les principes du tennis de table. Deux joueurs utilisent le logiciel Illustrator et ses fonctionnalités pour s’échanger virtuellement une forme créée (soit la balle) sur un terrain de jeu normé, et ce jusqu’à ce que l’un d’eux parvienne à faire sortir la balle du camp adverse ou que cette balle ne touche le filet. Ce projet conçu en duo est une expérimentation graphique autour de la production de formes à deux, non pas en équipe mais plutôt dans un principe d’adversité. Les objets résultants de ce jeu virtuel (soit des tables de ping-pong ou des affiches) montrent les résultat obtenus lors d’une partie.


Jeu conçu et homologué avec Loriane Panel !
>
Mon mémoire intitulé L’Ymagier, imagiers/imagier. L’héritage d’Alfred Jarry dans l’édition contemporaine porte sur L’Ymagier, une revue d’estampes fondée par Alfred Jarry et Rémy de Gourmont en 1894 qui s’applique à publier des gravures anciennes comme modernes, d’artistes reconnus ou anonymes. Alfred Jarry est surtout célèbre pour la création de son personnage emblématique du Père Ubu et l’invention de la ‘Pataphysique mais le reste de son œuvre est assez peu connu. Pourtant cet auteur aux multiples talents a toujours lié texte et image comme deux composantes indissociables. Aujourd'hui L’Ymagier peut connaître des résonances dans l’édition contemporaine par le biais de ricochets.
>
Héméra est une typographie comprenant les alphabets latin et grec, servant à la rédaction de textes en grec ancien. Les deux caractères, aux formes et gris typographique identiques, fonctionnent ensemble et sont faits pour être utilisés conjointement lors de traduction par exemple. Alors que la plupart des caractères grecs sont dessinés selon les normes latines (influant sur la chasse, l’axe de pleins et déliés, les montantes et descendantes…) Héméra a été conçu différemment. L’alphabet grec a été dessiné en premier, il est inspiré des caractères en plomb du Grec du Roy gravés par Claude Garamond qui a su garder les particularités et libertés de l'écriture grecque. Le set latin de Héméra, qui a donc été dessiné dans un second temps, se calque aux formes hellènes.


Illustrations par Yann Bastard !